Un tote bag complètement fondu !

Niveau : intermédiaire.

 

Ils étaient jeunes, ils étaient beaux, ils avaient les cheveux dans le vent, mais leurs chemins allaient se séparer pour un temps… Elle irait vivre là-haut, en Angleterre, ils resteraient ici, en Ile-de-France. Bref, mon frérot voulait avec deux autres copines faire un petit cadeau à une amie commune avant son départ au pays des Rosbeefs et c’est moi qui l’ait fait ! Ma mission était de réaliser un tote bag « you are the cheese to my macaroni« . Ce que j’ai fait non sans rencontrer de problème… En même temps, le jour où je ne rencontrerai plus de problème, je ne sais pas trop ce que je vous raconterai…

You-are-the-cheese

Au secours, encore des appliqués !

Les appliqués et moi, on est fâché. Ce n’est pas nouveau. Je fais des efforts pourtant, mais eux, ils ne lâchent rien, ils ne pardonnent pas le moindre petit écart. Alors quand je me suis retrouvée à coudre un appliqué de la forme d’un petit beurre, j’ai su que ça allait barder… et ça n’a pas loupé. Pour le fromage, ils m’ont laissé un peu de répit, mais c’était pour mieux m’endormir et me réveiller en sursaut pour le macaroni… J’ai essayé de me rattraper sur les accessoires avec une petite pochette assortie, mais le mal était fait !

pochette-moustache

A tel point que ce tote bag de malheur  qui devait rencontrer sa propriétaire en juillet, n’a pu le faire que pour le nouvel an. Oui, vous avez bien lu. Je l’ai laissé traîné un certain temps sur un meuble avant de le mettre dans un tiroir et de l’oublier… jusqu’à ce qu’on me rappelle gentiment mes obligations. Passé quelque temps de grand désarroi et à grand renfort de langage fleuri – Mais où est ce P***** de sac de M**** ? – j’ai fini par remettre la main dessus et par le finir avec le plus grand soin.

Les petits détails des visages du fromage et du macaroni, ainsi que le message, sont brodés à la mano. L’assemblage final a été assez simple : c’est sur des projets comme celui-ci que je vois tout le chemin parcouru depuis mes premiers pas en couture. Le sac est doublé avec un tissu à moustache (on n’échappe pas à la mode, même avec trois wagons de retard) et je ne me suis même pas emmêlé les pinceaux au moment de monter les anses du sac.

Interieur-moustache

J’espère que celle qui est British depuis bien longtemps maintenant et ses amis ne m’en voudront pas trop pour ce retard (si ça porte encore ce nom-là quand c’est à ce point !).

Et vous quel est le dernier projet pour lequel vous avez procrastiné au delà du raisonnable ?

 

Share Button

4 thoughts on “Un tote bag complètement fondu !

  1. Moi perso, le projet sur lequel je procrastine toujours autant c’est la vaisselle!!
    On peut dire que c’est du Diy vu que c’est fait main nan?

    1. Bienvenue sur le blog et merci ! Le tissu moustache vient de chez Tissus Papi. Un petit bémol sur ce tissu, c’est sa transparence. On le voit sur certaines photos. Il est assez fin… Mais à part ça, aucun souci. 🙂 A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *