Le porte-carte anti-piratage [DIY]

Niveau : débutant.

Cher-et-Tendre est un peu geek sur les bords, comme beaucoup de blogueuses j’ai l’impression d’ailleurs… et grâce à lui je fais souvent des découvertes inutiles insoupçonnées et assez drôles, ou alors carrément flippantes Big brother si tu passes par là. La dernière en date appartient plutôt à la deuxième catégorie. Elle concerne les cartes de paiement sans contact et vont être l’occasion d’un petit Do It yourself (DIY).

Pourquoi le sans contact est vraiment une mauvaise idée…

Vous avez sûrement du voir fleurir à la TV ou sur le net des pub pour le paiement sans contact : vous savez, si vous devez payez moins de 20 €, hop hop hop, vous sortez votre CB et vous n’avez pas besoin de taper votre code, il faut juste la passer au dessus du lecteur de carte. Perso, je ne vois pas trop l’intérêt, je préfère autant taper mon code, c’est pas les deux secondes que ça prend et ça me rassure… Mais il faut savoir que beaucoup de cartes sont maintenant renouvelées avec ce fameux paiement sans contact sans qu’on vous demande votre avis et c’est là que le bas blesse ! Mais pourquoi ma bonne dame, me direz-vous ?

C’est simple, vous vous balader dans la rue, votre carte gentiment rangée dans votre porte-feuille, quand tout à coup, quelqu’un vous rentre malencontreusement dedans. Ça suffit pour enregistrer toutes les infos de votre carte grâce un petit système de piratage bidouillé sur un portable par exemple : à lui les paiements sur Internet aux frais de la princesse et à vous les emmerdes. Pas besoin de vous arracher votre sac et en plus c’est indétectable, jusqu’à ce que vous jetiez un œil sur votre compte.

Et la solution pour ne pas se faire pirater 

Heureusement, il y a une solution. Toute simple ET diablement efficace : le papier alu. Alors, libre à vous d’emballer votre CB ou votre porte-feuille dans de l’alu (vous risquez de provoquer plus d’un haussement de sourcil en passant à la caisse), c’est très efficace. J’ai préféré bidouiller un petit porte carte avec alu intégré pour déjouer les voleurs. Et comme j’avais vu passer un tuto très sympa pour recycler les emballages Milka (ou Crunch d’ailleurs) chez 4 little imps, j’ai fait d’une pierre deux coups et je vous propose le DIY qui va avec. Attention, c’est relativement simple et ça peut se faire à la machine (ou à la main, même si vous allez un peu galérer à cause du plastique et de l’alu). L’étape la plus délicate étant celle où on retourne notre affaire sur l’endroit… mais on verra ça en temps voulu ! Alors c’est parti !

Pour cela, il vous faut :

  • du tissu assez épais (des chutes feront l’affaire), vous pouvez en choisir de 1 à 3 différents ;
  • un emballage de tablette Milka (qui peut être remplacé par de l’emballage Pom Potes qui je crois est doublé en alu ou du tissu tout bêtement) ;
  • du papier alu ;
  • du film transparent pour recouvrir et protéger les livres (ou du scotch transparent brillant, parce qu’il colle mieux que le mat, si vous êtes patiente) ;
  • une paire de ciseaux, du fil, une aiguille (ou une machine à coudre), une règle, une craie ou un stylo et vos dix doigts.

Etape 1 : Découper les différentes pièces. 

Je me suis basée sur un porte-carte basique fourni par ma banque lorsque j’ai reçu ma CB : j’ai tout bêtement tracé les contours sur mon tissu et ajouté 1 cm de marge. C’est amplement suffisant et ce sera plus simple lorsqu’on en viendra à retourner notre porte-carte. J’avais mis plus de marge pour mon 1er essai et ce n’est pas concluant, les coins sont alors hyper épais et bonjour la galère pour la surpiqûre finale.

Dimensions hors marges de 1 cm (il vous faudra donc ajouter 2 cm à la longueur et la largeur) : 10 x 13 cm ouvert soit 10 x 6.5 cm fermé. 

Partant de là, il ne reste plus qu’à couper 4 rectangles de ces dimensions :

  • 2 en tissus,
  • 1 en alu,
  • 1 dans votre emballage Milka.

Etape1

Je vous conseille de renforcer l’alu et l’emballage avec le couvre-livre avant la découpe. Pour la photo, j’ai procédé à cette étape après avoir découpé tous mes rectangle et c’est plus casse-pied.

Pliez ensuite en deux l’un de vos rectangles de tissu et coupez-le en 2 rectangles égaux

Etape 2 : renforcez les pièces les plus fragiles.

Renforcez maintenant votre alu et votre emballage chocolaté, préalablement nettoyé. Pour cela appliquez le film transparent adhésif pour protéger les bouquins : les 2 côtés pour l’emballage et pour le papier d’alu. Vous pouvez maintenant les manipuler en toute tranquillité.

Tracer au dos de l’emballage Milka les contours de votre porte-carte avec un feutre indélébile, ça nous servira plus tard.

Etape2b

Etape 3 : assemblage des pièces de tissu. 

Pour chacun des deux plus petits rectangles en tissu, repliez l’un des deux côtés les plus longs sur 1 cm et appliquez un coup de fer à repasser. Vous pouvez surpiquer le long de l’ourlet ainsi créé mais ce n’est pas une obligation, ça tient aussi bien sans.

Etape2

Positionnez chacun des deux rectangles sur le dernier rectangle de tissu comme sur la photo (j’ai pris deux tissus différents pour que vous voyiez bien.) L’envers de vos deux rectangles est sur l’endroit de votre plus grand rectangle.

Faites tenir le tout avec des épingles et faites une couture à 5 mm du bord environ.

Etape3

Petite astuce (que j’ai vu je ne sais plus où sur le net) si vous avez peur de ne pas coudre droit : placez à 5 mm du bord du making tape et cousez le long de celui-ci.

Etape 4 : assemblage du tissu avec l’emballage Milka et le papier alu. 

Disposez endroit contre endroit votre rectangle de tissu et votre emballage Milka, puis placez la feuille d’alu sur l’envers du tissu. 

Faites tenir le tout avec des épingles à linge (les épingles à piquer sont exclues).

Cousez le long du tracé effectué sur l’envers de l’emballage Milka à l’étape 2, en laissant presque tout l’un des longs côtés non cousu, soit environ 11 cm d’ouverture. C’est un minimum si vous le voulez pas retrouver votre papier Milka dans un piteux état.

N’oublier pas de couper les coins ou de les cranter s’ils sont arrondis.

Etape 5 : Retournez l’ensemble.

C’est la partie la plus fastidieuse. Votre emballage Milka renforcé et le papier d’alu n’aiment pas être malmenés. Sur mes deux essais, mon emballage en a d’ailleurs fait les frais. Il est froissé et légèrement abîmé par endroits (mais nettement mois sur la version où je l’ai renforcé des deux côtés avec le couvre-livre). D’ailleurs, je vais sûrement en refaire un troisième tout en tissu, n’ayant pas trouvé pour le moment le moyen de ne pas froisser l’emballage Milka.

Etape 6 : Refermez le tout. 

Pas besoin de faire une couture invisible pour l’énorme trou que je vous ai ordonné conseillé de laisser. Vous allez maintenant faire une petite couture à 2 mm du bord extérieur de votre porte-carte et on y verra que du feu. Ma couture n’est pas nickel, mais vous voyez l’idée.

Etape6

IMG_5349

J’ai fait le test et ma CB est restée muette comme une tombe.

J’espère que ce petit DIY vous aura plu et que les photos et les textes sont clairs. 🙂 N’hésitez pas à me donner votre avis sur ce tuto, si c’est quelque chose que vous voulez voir plus souvent sur le blog. Et si vous allez faire un tour sur la page Facebook de My Little Fabric of Happiness ou sur le compte Twitter j’en serai ravie !

Etape6b

Etape6c

Etape6d

Share Button
Articles similaires
  • Battle DIY #7 : le cosy mug en forme de cône ! Niveau : débutant. Ce mois-ci, c’est le blog Paiennes qui est aux commandes pour la battle DIY #7 avec pour thème « Mugs et Compagnie ». Rappelez-vous, cette battle c’est en fait un prétexte pour inviter toutes les blogueuses qui en ont envie à proposer un tuto sur le thème imposé. Un rendez-vous très sympa qui donne souvent [...]
  • L’oreiller de voyage : ultra facile ! (DIY) Niveau : débutant. Pour moi c’est déjà la fin des vacances… Avec environ cinq heures de routes et une petite terreur à l’arrière, il a fallu s’organiser. Petit T. est assez cool en voiture mais il s’endort de moins en moins facilement, même de nuit. Et puis, rester harnaché pendant des heures n’a rien de très [...]
  • La battle diy #4 de myrainydays.com : le pull ! Niveau débutant (Avec un peu de retard…) Quand j’ai vu le thème de la battle proposé par myrainydays.com, je n’étais pas du tout (mais alors pas du tout) inspirée. Je me suis dit : « ce n’est pas pour moi ». Mais j’ai quand même lu l’article de présentation jusqu’au bout. Et j’ai vu la photo des [...]

2 Commentaires

  1. 12 avril 2014    

    c’est rigolo ça ! ds le genre, j’ai adoré les trousses à partir de gourdes vides de compote !

    • 13 avril 2014    

      C’est vrai que les gourdes ont l’air sympa à utiliser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *