Perles Hama : pourquoi je ne céderai pas

Sous ce titre un brin provocateur (je l’avoue), se cache en fait une grande incompréhension.  Je vois sur de nombreux blogs fleurir des créations réalisées avec les fameuses perles. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, ce sont des perles en plastique que l’on assemble sur une grille avant de les thermocoller avec un simple fer à repasser. Un petit tour sur Google images vous mettra à la page.

Je me demande bien pourquoi les perles Hama ont autant de succès… Je vais donc me faire l’avocat du diable avec un petit tour des raisons pour lesquelles il me semble qu’elles séduisent et de celles pour lesquelles je ne m’y mettrai ( probablement) pas (il ne faut pas dire “Fontaine, je ne boirai pas de ton eau”).

Perles Hama en vrac

Perles Hama en vrac par fdecomite sur flickr.com
Autopsie d’un succès…
1. C’est ludique et facile

Les perles Hama, il me semble, c’est comme les légos. Vous pouvez tout faire avec, pas besoin de matériel sophistiqué, ni de compétences démentielles. La seule limite c’est votre imagination. Je crois que j’ai vu des Obélix, des Mario, des dragons, des poneys, des pingouins, des drapeaux… enfin tout et n’importe quoi. On peut faire et défaire autant de fois que l’on veut, tant que ce n’est pas thermocollé, c’est ajustable à l’infini. D’ailleurs, ça en fait une excellente activité à réaliser avec des enfants de ce point de vue, il faut le dire (la taille des perles variant selon l’âge). Et puis, des âmes charitables proposent des modèles, notamment sur le club hama, ce qui simplifie encore la chose pour les plus jeunes.

2. Le côté rétro / pixel

C’est à mon avis ce qui plaît le plus (mais je me trompe peut-être). Ce côté volontairement pixelisé des perles Hama donne aux créations un air à la fois enfantin et geek. Du coup, ça n’a pas besoin d’être précis pour être réussi et de toutes façons ça ne peut pas être précis donc ça règle la question. On peut aussi obtenir ce résultat avec des légos, l’étape du collage en moins.

3. Le prix relativement abordable

J’avoue que sur cette question, je ne suis pas très calée. Je suis allée fureter sur quelques sites où l’on pouvait acheter des perles de la marque Hama (car j’ai cru comprendre que les copies n’étaient pas toujours de grande qualité) et j’ai vu que par exemple pour un sachet de 2000 perles d’une couleur, il fallait compter moins de 2 euros. Ça ne me semble pas excessif si on compare à d’autres loisirs créatifs comme la peinture sur verre, la pâte Fimo (même si on peut la faire soi-même pour 3 francs 6 sous) ou même la couture (quand je vois le prix de certains coupons, j’ai envie de piquer une crise)… mais les prix peuvent vite monter si on veut avoir un bon choix de couleurs. Les kits en comparaison ne me semblent pas donnés du tout. Si vous avez un avis différent sur la question n’hésitez pas à me corriger, mais sans être utilisatrice, le prix à débourser pour commencer me semble acceptable.

…qui ne m’atteindra pas.
4. Le pixel c’est pas si simple

Les plus jolies réalisations que j’ai pu observer sont celles qui sont les plus détaillées en réalité : avec des ombres, des camaïeux de couleurs… mais la plupart de celles que je vois (et les premières que j’ai vues) sont toutes simples, avec des couleurs bien tranchées et bien criardes, et du coup, ça ne donne pas tellement envie. Et comme on dit, les premières impressions… ça influence très fortement votre jugement et pour longtemps. Après, j’en conviens, y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

5. Un collage souvent peu esthétique

J’ai l’impression que les perles Hama c’est facile en apparence, l’une des étapes délicates étant le thermocollage. Alors oui, j’ai vu des réalisations très bien faites (heureusement), mais j’ai aussi vu des photos de perles agglutinées de manière approximative et je trouve que ce n’est pas clean. C’est le collage en lui-même qui pose problème : ça bave, ça déborde, toutes les perles n’ont plus la même taille… Le côté pixelisé s’en trouve altéré, puisque la séparation entre les pixels n’est plus nette. Bref, ce n’est pas très beau et ce n’est pas soigné.

6. Un rendu 100% plastique

C’est le point qui me fait dire “pas question”. On dira ce qu’on voudra, ce plastique, c’est froid et ça fait toc. A côté du tissu ou du papier, ça ne fait pas le poids, tout simplement. Je n’accroche pas.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas été séduite par les perles Hama, mais objectivement (surtout après m’être pliée à l’exercice des “pour” et des “contre”),  je comprends les raisons de leur succès. Tout simplement, ce n’est pas fait pour moi. 🙂

Et vous, vous êtes plutôt fondu(e) (ouh, le jeu de mot) des perles Hama ou plutôt perplexe ?

Share Button

3 thoughts on “Perles Hama : pourquoi je ne céderai pas

  1. Moi j’ai tenté avec les imitations de chez Ikea. c’est plutôt marrant à faire mais il faudrait un logiciel pour générer des modèles…

    Sinon, 100% d’accord avec le problème du collage : soit ça fond, ça bave, soit ça colle pas assez et ça se casse !

    En plus, un problème dont personne ne parle : tu passes ton fer sur la planche à picot qui te permet de monter ton dessin et elle par contre, elle fond très bien 🙂

  2. Salut, je rajouterai une raison qui fait que ca marche : ca nous rappelle notre enfance, c’est revival (je ne sais pas si ce mot existe encore) ! Je me souviens que ma copine à l’école primaire en avait eu pour son anniversaire dans les années 80….
    Mais je suis comme toi, je reste dubitative devant cette mode, même si on voit de très jolis modèles, pour moi ca reste un jeu pour enfant comme le colorino ou les allumettes…. Ceci dit, je n’aime pas non plus la mosaique, tout ca doit être lié !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *