Mon premier sac Made in China

Niveau : intermédiaire.

sac-entier

Mon sac Made in China des Chiffonneries du chat, c’est un peu l’Arlésienne… Je n’ai pas arrêté d’en parler autour de moi, pendant des semaines et ce n’est que maintenant que je vous le montre.  Il faut dire qu’avant, il n’était pas fini. Et qu’il ne l’est pas vraiment en fait. 

Alors pour commencer, j’aimerais dire que je l’aime. Il est d’une bonne taille et avec ses deux poches à soufflet, je ne perdrai plus mes clefs ni mon portable. Normalement, ça ne sera plus jamais le bordel dans mon sac (hum, hum). Et c’est moi qui l’ai fait !!! Yeah, baby !

Une version classique pour commencer

J’avais eu un beau coup de cœur en voyant les magnifiques versions de C’est qui qui coud. Elle doit être l’auteur de la moitié des versions disponibles sur la toile ! Je vous invite à aller faire un tour sur son blog, ils sont tous plus beaux les uns que les autres et le petit dernier… Mammamia ! Il est splendide. Bref, ses versions m’ont beaucoup inspirée et je voulais un rabat qui tranche vraiment, avec le magnifique tissu utilisé pour l’intérieur.

Mais :

  1. c’est un tissu avec beaucoup de blanc  ;
  2. c’est un tissu qui s’effiloche assez facilement ;
  3. je suis une sauvage…

Donc, je l’aurais probablement sali et abimé en moins de deux… et donc j’ai préféré jouer la sécurité.

L’extérieur est en simili cuir, couleur gris éléphant, trouvé lors de mon excursion en février dernier au marché Saint Pierre. Le tissu intérieur est de belle qualité (même s’il s’effiloche facilement, il est épais et les couleurs sont sublimes) et provient de chez Bouillon de Couture. Un choix très classique pour l’extérieur et une belle surprise à l’intérieur en somme !

rabat

interieur-sac

Quelques galères et beaucoup de satisfaction

Dans l’ensemble, je n’ai pas rencontré de grand difficulté pour réaliser cette besace. Le tuto des chiffoneries du chat est clair, malgré quelques difficultés de compréhensions qui je pense sont liées à ma jeune expérience en couture. lorsqu’on suit les étapes, il y a peu de chance de se planter.

attache-cartable

poches-soufflet

fixation-rabat

Ce qui m’a posé problème, c’est ce foutu simili cuir. Quand on l’a vu avec Cher-et-Tendre on a tout de suite été séduit par sa qualité (il résiste à merveille aux coups d’ongles, il se reforme même après avoir été piqué à l’aiguille…), mais qu’est-ce qu’il est épais !

L’équation est simple :  simili cuir archi épais + tissu intérieur épais + triplure = galères avec ta machine à coudre. J’ai bien cru qu’elle allait déclarer forfait et je n’ai pas pu faire la dernière couture de finition. Autre surprise : son élasticité. Sans m’en rendre compte j’ai du l’étirer lors de la couture et j’ai donc un surplus à l’intérieur que j’ai laissé apparent. Comme dirait ma grand-mère : « Mieux vaut une réparation mal faite qu’un trou bien fait » et là c’est un peu pareil, sauf qu’au lieu d’avoir du tissu en moins j’en ai en plus !

poches-soufflet-2

surplus-tissu

A vrai dire, j’ai tellement galéré avec ce simili cuir que j’ai décidé de ne pas faire la bandoulière avec. Il aurait fallu le retourner sur lui-même. Bonjour l’angoisse. Du coup, j’ai mis une bandoulière temporaire : un ruban qui jure un peu avec le reste, sauf une fois le sac à main ouvert.

Sinon, j’ai vraiment soigné mes finitions et j’en suis très contente. Mon papa m’a même demandé si je l’avais acheté (gros sentiment de fierté). Donc j’espère renouveler l’expérience prochainement…

Et vous, vous avez testé le Made in China ?

sac-en-situation

Share Button

15 thoughts on “Mon premier sac Made in China

  1. Je rêve du Made in China depuis longtemps mais je n’ai jamais osé me lancer… Bravo, il est très réussi et j’ai presque le même du commerce!
    Pour la lanière, j’en ai fait une en suédine impossible à retourner, comme ca ne s’effiloche pas, tu peux juste coudte bord à bord et faire une autre courure de l’autre côté pour l’esthétique.
    M’enfin, il est déjà tres bien comme ca !

    1. Il ne faut plus hésiter, si j’y suis arrivée, il n’y a pas de raison qu’il te résiste ! Je vais voir pour la sangle si je ne peux pas en acheter une toute faite à customiser avec mon tissu plume de paon, mais tu as raison, je n’avais pas pensé à la suédine et c’est une bonne alternative !

  2. J’aime beaucoup ton choix de tissus! Je connais ce sac, qui est sur ma to do list depuis longtemps, mais je n’ai pas encore trouvé le bon combo de tissus…(et en plus, maintenant que j’ai le livre de Merci Giroflée, je vais peut être plutôt faire un sac dans l’esprit de sa pochette… si j’arrive à m’y mettre ;-))

    1. Merci ! Quand tu galères et que tu finis par t’en sortir, c’est toujours gratifiant, surtout quand le résultat est là. Mais j’ai eu des sueurs froides : j’ai bien cru qu’au dernier moment j’allais me planter en beauté et ruiner toutes ces heures de travail !

  3. Oui moi je l’ai fait! ^^
    Je suis bien d’accord avec toi, le tuto est très bien fait, lancez-vous, le résultat est très gratifiant.
    je ne suis pas l’auteur de la moitié des versions disponibles sur la toile, loin s’en faut, mais ça fait très plaisir de lire ça!
    C’est un super modèle que j’ai plaisir à offrir et je crois qu’il a bien plu à toutes les destinataires qui l’ont reçu: swappées, NSP, belles-soeurs, amies…

    1. J’espère voir encore de nombreuses et belles versions sur ton site ! Une chose est sûre, je n’atteindrai sûrement pas de sitôt ta collection mais je vais me mettre au travail !!! 🙂

  4. Voilà un moment que je n’étais pas venue faire un tour par ici, mais j’avais vu passer ce sac sur facebook et ça m’avait intriguée…

    Il est superbe, et je rejoins ton Papa, si je l’avais vu sans connaître son histoire je l’aurais cru acheté plutôt que fait maison !

    Et j’adore l’expression de ta Grand-mère ! Pleine de bon sens, je m’en souviendrai !

    1. Ravie que le sac t’ai donné envie de revenir faire un tour sur le blog ! Pour le moment, il survit bien, même si l’une des poches commence à montrer une petite faiblesse (et ce n’est pas la faute du patron, mais bien de mes compétences en couture).

Répondre à Lili Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *