Les petits cadeaux de noël faits main #2 : le pyjama

Niveau : intermédiaire

Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais il y a quelques mois je me lançais avec ferveur dans le challenge Cousu Main des blogueuses organisé par Lili de 2 Doigts d’idée. Après deux réalisations (la jupe droite et la custo de t-shirt) et une troisième commencée, j’ai un peu marqué le pas. Avec des réalisations à rendre quasiment toutes les semaines, j’ai bu la tasse. Mais je ne me suis pas déclarée vaincue et j’ai réalisé pour ma belle-maman un pyjama.

 

Le choix (cornélien) du modèle et la découverte de Tendances couture

Pas question de caraco comme dans l’émission –  ce n’est pas vraiment l’hiver certes, cela dit on est loin des 25° règlementaires dans ces cas-là tout de même – mais d’un ensemble qui se veut à la fois seyant et confortable. Comprenez : que l’on peut porter sans avoir la honte suprême, si par hasard le facteur sonne à la porte, mais aussi dans lequel on se sent bien, au point de pouvoir faire des saltos pendant la nuit si l’envie nous en prend.

Par chance, Burda et ses amis avaient justement choisi ce thème pour leurs magazines de novembre (ou octobre, je ne sais plus). J’ai donc eu du choix. Néanmoins, chez Burda, de mémoire, la sélection proposée comportait plutôt des pièces sexy ou alors des modèles que je n’associais pas du tout à ma belle-maman. Et puis, étant donné la réputation que se traine le magazine sur la clarté (ou plutôt absence de clarté) de ses explications, je l’avoue, j’ai fui. J’ai finalement jeté mon dévolu sur un magazine que je ne connaissais pas du tout : Tendances couture (le n°15).

Tendances-couture-15

Au premier abord, le magazine n’est pas sexy du tout : papier journal fin et modèles plutôt classiques dirons-nous. Côté tendances, on y était sûrement mais il y a 30 ans… Cela dit j’adore le classique et dans ce numéro, il y une robe qui correspond exactement à la coupe que je recherche depuis des mois. Et petit bonus, un tuto et le patron pour faire des bottes-chaussons fourrés. Qui a dit que j’avais des goûts de grand-mère ?

Bref, quand j’ai vu le pyjama proposé, j’ai tout de suite pensé à ma belle-mère. C’est exactement le genre de coupe qu’elle aime (modèles du milieu et du bas de la colonne de gauche sur la photo).

Tendances-couture-15-pyjama

 

Un pyjama japonisant

Pour le choix du tissu, je faisais moins la fière. J’ai pas mal tergiversé avant de choisir un motif japonais pour le haut et un coton noir tout simple pour le bas. J’ai commandé les deux chez Tissus Papi et je ne regrette pas.  Le tissu rouge est comme légèrement imperméabilisé ce qui est assez déstabilisant pour un pyjama, mais je pense qu’il se détendra au fil des lavages. Le tissu noir est vraiment top : un noir profond (ce qui ne se voit pas sur les photos), un toucher épais et très doux, je suis fan ! Par chance, j’en ai commandé deux fois trop sur les conseils du magazine. Il sera donc à nouveau utilisé, c’est sûr !

Mais passons aux choses sérieuses : la couture. J’ai mis moins d’une journée et demi à coudre l’ensemble (avec la préparation du patron). En même temps, quand on s’y prend à trois jours de noël, il faut assurer. Pour le pantalon, je n’ai rencontré aucune difficulté, mais j’ai eu de gros doutes sur la coupe jusqu’au bout. Il est vraiment large, limite pantalon de clown. Mais une fois porté, ça semble aller.

Pantalon-noir

 

Pour le haut, ça a été un peu plus sportif : la faute au patron et aux empiècements entoilés du col. En voyant la planche de patron, j’ai failli déclarer forfait. Du rouge, du noir, des tracés dans tous les sens et… de l’Allemand. Une vraie tannée. Armée du super pouvoir que j’ai nommé « patience », j’ai quand même mené à bien mon oeuvre… dans la souffrance.

tunique

Pour les empiècements, je ne suis pas tout à fait au point. J’ai du défaire quelques coutures et la pointe du col n’est pas parfaite, mais dans l’ensemble j’y suis parvenue. C’était un bon exercice. J’ai particulièrement soigné mes finitions et surfilé quasiment toutes les coutures à la machine.

Details-pyjama

Le résultat me plait beaucoup, même si je suis toujours un peu dubitative sur la coupe générale du pyjama qui m’a l’ai plus large que long… J’attends le feedback de ma belle-maman.

Et vous, vous vous êtes déjà lancé dans le linge de nuit ?

Share Button
Articles similaires
  • Celle qui avait fait une robe de communion sans le vouloir… Niveau : intermédiaire. Contrairement à beaucoup de monde sur la toile, la robe Belladone de Deer and Doe ne m’a pas tout de suite tapé dans l’œil. Le seul modèle qui m’avait vraiment plus c’est le short châtaigne réalisé deux fois déjà. Mais face à de multiples merveilles publiées par d’autres (que vous pouvez voir [...]
  • Merveilleuse Ruby Niveau : intermédiaire Durant mon année de silence, j’ai cousu quelques pièces, à la faveur des vacances scolaires le plus souvent. Et la cousette dont je suis la plus fière est l’histoire d’une rencontre tardive entre un tissu fleuri et un patron légèrement rétro. Parfect match ! Ce patron c’est celui de la Ruby dress [...]
  • Celle qui voulait se coudre un pantalon… Niveau : confirmé. Cela fait bien un voire deux ans que je lorgne sur le patron Embrun de Dessine-moi un patron. Régulièrement, je me rends sur le site et je me dis que, décidément, il me plaît beaucoup, que cette taille haute avec ces deux rangées de boutons correspond exactement à ce que j’aime et [...]
  • Alma et moi, c’est fini. Niveau : intermédiaire. Elle s’appelle Alma et elle a tout pour me plaire : des lignes simples, une taille plutôt marquée…  et surtout des manches à tomber par terre. Alors, malgré tous les doutes qui m’ont assaillie en la découvrant sur notre compatibilité, j’ai tenté ma chance. Je suis venue, j’ai vu et j’ai été [...]
  • Craftine box + back is back Niveau : débutant débrouillard Comme je te l’ai déjà écrit dans mon dernier article, j’ai beaucoup aimé la Craftine box du mois d’août 2017, mais le patron proposé n’était fait pour moi. J’ai donc offert le-dit patron à mon amie Gigi (que j’attends toujours de voir dans cette jolie robe…) et j’ai utilisé le très [...]

2 Commentaires

  1. émilie émilie
    4 janvier 2015    

    Alors là je suis (une fois de plus) admirative !

    Un pyjama il faut que ce soit confortable et que les coutures soient solides vu le nombre de fois où on se tourne dans la nuit… Je ne me ferais pas confiance pour en réaliser un !

    Le tien a l’air très joli, à la fois confortable grâce à sa coupe ample et élégant. Je suis particulièrement fan de la découpe du col.

    J’aime aussi beaucoup celui qu’on voit en photo sur le magazine, j’aime bien cette forme de haut. Mais c’est sûr, c’est plus estival aussi bien la coupe que les tons (et peut-être un peu plus jeune aussi avec les manches courtes).

    • 5 janvier 2015    

      Merci ! C’est vrai il faut aussi que ce genre de pièce soit solide, et pour le coup, dans le magazine on t’invite à plusieurs reprises à doubler les coutures (entrejambe notamment). C’est assez rassurant !

      Je suis d’accord le modèle du magasine était aussi sympa, mais la coupe correspondait moins à ce que je recherchais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *