Légers comme le vent

Niveau : débutant.

Je suis tombée sur eux un petit peu par hasard, en cherchant des chouettes en quilling je crois bien, sur le blog de Mamouzette. Et je n’ai pas pu résister : j’ai tenté les colibris en quilling. D’autant que quelques jours plus tard, je participais à ma première baby shower et nous décorions la chambre de Margaux en habillant un gigantesque arbre peint sur le mur. L’affaire était dans le sac ! Ces petits colibris seraient donc pour Margaux.

Colibris-caches

Colibris

Margaux est née le 10 mars et je lui offre donc ces petits volatiles gracieux en papier. Ils sont aux couleurs de sa chambre et j’espère qu’ils plairont à sa maman.

Comme je suis une fille extrêmement bien organisée (comprendre bordélique), je n’avais rien prévu pour les emballer. Alors j’ai opté pour le système D ! Enfin, un système D qui a un peu de classe quand même et pour ça j’ai eu besoin d’une feuille de couleur A4 et de masking tape. Pour le reste j’ai suivi les instructions en images de Tambouille et voici une petite paper box de secours. Pour le système de fermeture, n’ayant pas de ruban ou de cordelette, j’ai utilisé du masking tape. L’avantage c’est qu’on peut tenir la petite boîte par la languette, sans risquer de l’écraser. Son contenu est si léger qu’il n’y a aucun souci. Pour un contenu plus lourd, il vaut tout de même mieux utiliser du papier cartonné ou plusieurs feuilles de grammage standard. 

C’est un petit projet qui vous demandera environ 30 mn par colibri, pour un résultat vraiment adorable. Pour le pliage de la box, en moins de 10 minutes c’est terminé, reste ensuite à la décorer, à moins que votre déco ne soit complexe auquel cas, il vaut mieux s’en occuper avant de s’atteler au pliage.

petite-boite

petite-boite-2

Share Button

2 thoughts on “Légers comme le vent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *