[DIY] Une geekette sommeille en moi…

Niveau : débutant.

Je vous l’avais dit, la Battle DIY #7 m’a tout de suite  inspirée ! Voici donc un deuxième DIY sur le thème « Mug et compagnie ». On s’attaque cette fois à un plateau, orné de magnifiques dromadaires (oui, oui, comme mes tasses, on ne change pas une équipe qui gagne…). Faites péter le masking tape, aujourd’hui on va mettre de la couleur et de la géométrie dans notre cuisine !

plateau-pixel

Le matériel : trois fois rien, c’est promis !

Pour la customisation du jour, il vous faudra :

– un plateau uni (ou pas)

– du masking tape uni ou à motifs (je suis partie sur 5 rouleaux)

– de la peinture (si votre plateau n’est pas uni)

– du vernis colle (le même que pour le Décopatch)

– une paire de ciseaux ou un cutter

 

Les étapes : inspiration mosaïque

1. Si votre plateau n’est pas uni (comme le mien), peignez-le. J’ai utilisé une peinture acrylique tout ce qu’il y a de plus banal, achetée en magasin de loisirs créatifs. Trois couches ont été nécessaires dans mon cas. Veillez simplement à laisser un temps de séchage assez long entre les couches pour éviter les mauvaises surprises (peinture qui s’en va, bouloches…).

2. Choisissez le motif  « pixel » avec lequel vous souhaitez habiller votre plateau.

En achetant mes petits rouleaux de masking tape, j’ai tout de suite pensé « mosaïque ». Ne me demandez pas pourquoi… Je voulais faire quelque chose de graphique et de relativement simple. Le pixel s’est vite imposé et le space invader aussi. L’avantage, c’est qu’on a besoin de carrés uniquement et qu’il n’y a qu’à suivre une grille très simple.

Attention à la taille de votre motif : il devra pouvoir rentrer sur votre plateau. Je m’explique : le petit invader que j’ai reproduit fait 9 carreaux de haut et 11 de large. Il faut donc prévoir la taille des carrés de manière à ce que le motif rentre dans le plateau. Ce qui nous amène à l’étape suivante.

3. Découpez le masking tape. Les rouleaux sont de plusieurs tailles, mais la taille standard est de 1,5 cm de large. J’ai donc choisi de diviser cette dimension par deux et de faire des carrés de 0,75 x 0,75 cm. Si j’avais gardé des carreaux de 1,5 cm de côté, je n’aurais pas pu faire rentrer mon invader dans le plateau (il aurait été trop haut : 13,5 cm alors que mon plateau est plus petit). En divisant les dimensions par deux, je ne me complique pas trop la vie : la découpe des carreaux reste simple.

Avec des enfants (à partir de 6 ans), on choisira de faire des carrés de 1,5 cm de côté pour une meilleure prise en main des carreaux et un découpage plus aisé.

4. Collez vos carreaux. Si vous vous trompez, pas de panique, le masking tape se retire tout seul. Il suffit juste de ne pas y aller comme une brute épaisse afin de ne pas déchirer le papier et de ne pas retirer la peinture.

5. Quand vous êtes satisfait(e), passez deux bonnes couches de vernis colle. Cela vous permettra de fixer l’ensemble et de passer un coup d’éponge si besoin. Par contre, on évitera le lavage à grandes eaux !

Et voilà comment on peut donner une nouvelle vie à un plateau en deux temps, trois mouvements !

slurp

plateau-invader

 

Share Button
Articles similaires
  • Le kirigami au banc d’essai Non, non, il ne s’agit pas du 4×4 à la mode ou du dernier téléphone de la marque coréenne… mais de l’art de découper le papier, pour réaliser des cartes, notamment en volume. Certaines réalisations sont tout simplement des œuvres de finesse et de minutie, et permettent des jeux de lumière incroyables. Parlement de Hongrie, [...]
  • Un indien dans la ville Je continue ma série « une photo par an » avec la photo de Petit T. à 1 an. Vous découvrirez au passage la tête de Cher-et-Tendre dans son meilleur rôle : celui de papa gaga. Bref, j’ai choisi cette photo parce qu’elle n’était pas ratée (oui c’est un critère) parce que j’aimais l’histoire qu’elle racontait et [...]
  • Une photo par an : défi au long cours Nos petites têtes blondes grandissent si vite… Et surtout elles changent si vite ! Alors quoi de mieux que d’immortaliser cette évolution avec quelques photos bien choisies (j’ai bien dit « quelques », parce que comme tout parent qui se respecte, on l’a flashouillé à mort notre Bébé T et des clichés on en a des milliers) [...]
  • Légers comme le vent Niveau : débutant. Je suis tombée sur eux un petit peu par hasard, en cherchant des chouettes en quilling je crois bien, sur le blog de Mamouzette. Et je n’ai pas pu résister : j’ai tenté les colibris en quilling. D’autant que quelques jours plus tard, je participais à ma première baby shower et nous [...]
  • Petits bouts de carton #1 Il y a quelques temps, j’ai découvert via le site d’une blogueuse dont je ne me souviens plus, postcrossing.com. Le concept est simple : vous envoyez des cartes postales aux quatre coins de la planète et vous en recevez en retour. Une carte envoyée = une carte reçue. J’ai toujours aimé les cartes postales et [...]

2 Commentaires

  1. 16 juillet 2014    

    hé hé, j’ai pas encore publié mais on est sur le même thème aujourd’hui… vive les pixels!!! 🙂

    • 16 juillet 2014    

      J’ai hâte de voir le résultat alors ! Tes mosaïques Michael Jackson m’ont scotchée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *